Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Jean-François PEZAIRE
  • : Politique nationale et locale à Montargis
  • Contact

Les Républicains

http://www.republicains.fr/

Rechercher

Archives

C.V

MISSIONS ET MANDATS

Depuis 04/2018: Directeur de Cabinet du Président LR de la Communauté d’agglomération de Montargis (65 000 hab.), Frank SUPPLISSON.       

2001-2018, Directeur de Cabinet du Député-Président UMP de la Communauté d’agglomération de Montargis (64 000 hab.), Jean-Pierre DOOR.           

Fév. à mai 2002, Membre de l'Equipe de campagne de Jacques CHIRAC, élection présidentielle,  QG du Tapis Rouge. Co-rédacteur du Projet Tourisme.

2001-2008, Conseiller municipal UMP (RPR) d’opposition de Mennecy (13500 hab.).

1998-2000, Secrétaire Général du Syndicat National des Agences de Voyages, à Paris.

Janv. à mai 1995,  Membre de l'Equipe de campagne de Jacques CHIRAC, élection présidentielle, QG d’Iéna.

1993-1997, Attaché Parlementaire à l’Assemblée Nationale du Député RPR de la Corrèze Bernard MURAT.

1992-1993, Directeur de Cabinet du Maire RPR de Houilles (30 000 hab.).

Mars à mai 1991, Attaché Parlementaire stagiaire à l’Assemblée Nationale du Député RPR de la Vienne J.Y CHAMARD. 

 

FORMATION

2006, Auditeur 17ème session de l’Institut National des Hautes Etudes de Sécurité (INHES).

1994, Cycle de perfectionnement des Assistants Parlementaires (ENA).

1991, Maîtrise A.E.S option administration des entreprises (Université Paris XII). 1990, Licence d’Administration Publique (IPAG, Université Paris XII). 1989,  DUT-GEA Finances-Comptabilité (Sceaux, Université Paris XI).

1986, Baccalauréat B (Lycée militaire d’Aix-en-Provence). 1983, Brevet des Collèges (Collège militaire d'Autun). 1979,  Ecole nationale Hériot, La Boissière.

 

Autres informations

Ancien Enfant de Troupe (AET). Service militaire (91/12): Brigadier-chef au 1er Régiment du Train, 101°escadron circulation transport.  Brevet Préparation Militaire Parachutiste. Président d'honneur de Fidélité Gaulliste (ARGP). Membre de l'Association Française des Collaborateurs Parlementaires. Membre du Bureau de l’Association Les Plus Beaux Détours de France. Membre de l’association Les Roues dans l’AME. Médaille du Tourisme. Divorcé, 3 enfants.

17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 23:06

 Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 20

J'ai eu le plaisir d'assister au Congrès annuel du Parti Conservateur Britannique à Birmingham du 3 au 6 octobre 2010 / I have had the pleasure to be at the annual Conservative Party Conference at Birmingham from 3 to 6 october 2010.

Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 1

 Avec le Maire de Londres, Boris Johnson : je lui ai offert le livre "Le Gâtinais Loiret vu du ciel" / With the Mayor of London, Boris Johnson : I gave him the book "Le Gâtinais Loiret from the sky".

 

Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 2Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 3

Dîner de Gala des Membres du Parti Conservateur, orateur Boris Johnson / Members'dinner of the Conservative Party, speaker Boris johnson.

 

Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 14

Avec William Hague, Ministre des Affaires étrangères du Royaume-Uni, que j'avais connu comme simple Député / with William Hague, Foreign secretary, that I have Known like a simple Member of Parliament.

 

 

Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 4Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 5

Plus de 10 000 personnes viennent visiter les stands politiques et commerciaux, assister aux conférences officielles ainsi qu'aux multiples réunions thématiques avec des parlementaires-ministres organisées par les organismes et associations / More than 10 000 people come to visit political and commercial stands, to be at the official conferences and at many thematic meetings with MP organized by organizations and associations.

 

 

Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 7

 George Osborne, Chancelier de l'échiquier (Ministre de l'Economie et des Finances) / George Osborne, Chancellor of the Exchequer

Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 8Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 9

 

Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 10

Réception des Conservateurs Chinois avec le Sous-secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères Alistair Burt / Chinese Conservative Group Reception with Alistair Burt MP, Parliamentary Under Secretary of State - Foreign & Commonwealth Office.

 

Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 12

Réunion des Amis Conservateurs d'Israël, avec William Hague, Ministre des Affaires étrangères, et l'Ambassadeur d'Israël en GB Ron Prosor : j'ai été très surpris de constater que les anglais appuient Israël totalement du fait que c'est la seule démocratie de la région. Je pense qu'être une démocratie ne doit pas permettre de faire n'importe quoi. Je préfère la position française plus mesurée : Israël en sécurité et la Palestine un territoire souverain. J'ai discuté agréablement à l'issue de la réunion avec deux femmes voilées journalistes du Middle East Monitor / Conservative Friends of Israel meeting, with William Hague, Foreign Secretary, and the Israeli Ambassador Ron Prosor : I have been surprised to see that Britain people support totally Israel because it's a democraty. I think to be a democraty do not permit to do anything. I prefer the French position more restrained : Israel in security and Palestine sovereign territory. I spoke pleasantly at the end of the meeting with two veiled women journalists from Middle East Monitor.  

 

Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 13

Avec mon amie Lesley TAYLOR, Responsable au Bureau des conservateurs de l'étranger, lors de la soirée en l'honneur des délégations internationales / With my friend Lesley Taylor, Conservative abroad office, at the Conservative international office evening.

Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 15Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 16

William Hague

 

Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 11

Avec David Lidington, Secrétaire d'Etat aux affaires européennes à la réunion du groupe des députés conservateurs au Parlement européen / with David Lidington, Minister of State for Europe, at the Conservatives in the European Parliament meeting.

 

Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 17

Réunion des associations d'officiers de police avec Nickel Herbert, Secrétaire d'Etat pour la police et la justice criminelle / Police Federation of England and Wales, police Superintendents'Association & Association of Chief police Officers, meeting with Nickel herbert, Minister of State for policing and criminal Justice.

 

Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 18

 

Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 21Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 19

 

Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 22

  Discours de David Cameron, Premier ministre / Speech of David Cameron, Prime Minister

Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 23

 

Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 24Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 26

 

Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 25

 

Conservative Party Conference 2010 Birmingham blog 6

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 16:48

 

Par RFI

Interrogé par la correspondante de Radio France Internationale à Caracas sur le résultat des récentes législatives, le président vénézuélien a violemment pris à partie la journaliste et accusé RFI de « mensonge » et de « déstabilisation du régime » en direct sur les télévisions nationales. La direction de RFI a répondu dans un courrier adressé à Hugo Chavez, affirmant son soutien à sa correspondante et invitant le président vénézuelien à s'exprimer directement sur notre antenne.

 

La conférence de presse avait lieu le lundi 27 septembre au Palais de Miraflores à Caracas, au lendemain des législatives. L’intervention est retransmise obligatoirement par toutes les télévisions et toutes les radios nationales, privées et publiques du pays.

Après une heure et demie d’intervention du président, Andreina Flores, correspondante de RFI au Venezuela, pose la question suivante à Hugo Chavez : « Président, vous avez parlé de 5,4 millions de votes pour le PSUV [parti présidentiel] contre 5,3 millions pour la Mesa de la unidad [opposition]. La différence entre les deux chiffres est d'à peine 100 000 votes. Il est difficile de comprendre, surtout pour ceux qui nous écoutent dans d'autres pays, qu'en obtenant presque le même nombre de votes que le PSUV, l'opposition a obtenu 37 sièges de moins. Je me demande si cela confirmerait la thèse de l'opposition qui soutient que le redécoupage électoral a été fait dans l'intention de favoriser le PSUV, ou peut-être, ce qui serait pire, si un vote du PSUV en vaut deux. »
 
Après quelques instants d’hésitation, Hugo répond par l’attaque : « Tu as lu la Constitution ? Tu as écouté ce que j’ai dit ? Non, je vois que tu ne prends pas de notes. RFI a menti il y a quelques jours, j’ai demandé un rectificatif, mais vous l’avez ignoré… Ne participe pas à la manipulation générale. Tu nous amènes la thèse de la Mesa de la Ultra derecha et tu la répètes comme sur tous les canaux de l’opposition pour tromper le peuple (…) Ta question n’a qu’un but : déstabiliser le régime. Je dirais que ta façon de travailler est … inqualifiable. »

Partager cet article
Repost0
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 14:28

The new cabinet par The Prime Minister's Office

 

Thursday 13 May 2010

Her Majesty’s Government

Cabinet room; Crown copyright

The Queen has been pleased to approve the following Ministerial appointments:

Cabinet

Prime Minister, First Lord of the Treasury and Minister for the Civil Service

The Rt Hon David Cameron MP

 

Deputy Prime Minister, Lord President of the Council (with special responsibility for political and constitutional reform)

The Rt Hon Nick Clegg MP

 

First Secretary of State, Secretary of State for Foreign and Commonwealth Affairs

The Rt Hon William Hague MP

 

Chancellor of the Exchequer

George Osborne MP

 

Lord Chancellor, Secretary of State for Justice

The Rt Hon Kenneth Clarke QC MP

 

Secretary of State for the Home Department; and Minister for Women and Equalities

The Rt Hon Theresa May MP

 

Secretary of State for Defence

Dr Liam Fox MP

 

Secretary of State for Business, Innovation and Skills

Dr Vincent Cable MP

 

Secretary of State for Work and Pensions

The Rt Hon Iain Duncan Smith MP

 

Secretary of State for Energy and Climate Change

Chris Huhne MP

 

Secretary of State for Health

Andrew Lansley CBE MP

 

Secretary of State for Education

Michael Gove MP

 

Secretary of State for Communities and Local Government

Eric Pickles MP

 

Secretary of State for Transport

Philip Hammond MP

 

Secretary of State for Environment, Food and Rural Affairs

Caroline Spelman MP

 

Secretary of State for International Development

Andrew Mitchell MP

 

Secretary of State for Northern Ireland

Owen Paterson MP

 

Secretary of State for Scotland (and providing ministerial support to the Deputy Prime Minister in the Cabinet Office)

Danny Alexander MP

 

Secretary of State for Wales

Cheryl Gillan MP

 

Secretary of State for Culture, Olympics, Media and Sport

Jeremy Hunt MP

 

Chief Secretary to the Treasury

David Laws MP

 

Leader of the House of Lords, Chancellor of the Duchy of Lancaster

The Rt Hon Lord Strathclyde

 

Minister without Portfolio (Minister of State) *

Baroness Warsi

* Unpaid

Also attending Cabinet meetings:

Minister for the Cabinet Office, Paymaster General

The Rt Hon Francis Maude MP

Minister of State – Cabinet Office (providing policy advice to the Prime Minister in the Cabinet Office)

The Rt Hon Oliver Letwin MP

Minister of State (Universities and Science) – Department for Business, Innovation and Skills

David Willetts MP

Leader of the House of Commons, Lord Privy Seal

The Rt Hon Sir George Young Bt MP

Parliamentary Secretary to the Treasury and Chief Whip

The Rt Hon Patrick McLoughlin MP

Also invited to attend Cabinet meetings when required:

Attorney-General

Dominic Grieve QC MP

Privy Council

The Queen has also been pleased to approve that the following be sworn of Her Majesty’s most honourable Privy Council:

George Osborne MP

Dr Liam Fox MP

Dr Vince Cable MP

Eric Pickles MP

Jeremy Hunt MP

Chris Huhne MP

Michael Gove MP

Caroline Spelman MP

Andrew Lansley CBE MP

Andrew Mitchell MP

Danny Alexander MP

David Laws MP

Philip Hammond MP

Dominic Grieve QC MP

Owen Paterson MP

Cheryl Gillan MP

Baroness Warsi

Department appointments

Foreign and Commonwealth Office

Minister of State – David Lidington MP

Minister of State – Jeremy Browne MP

HM Treasury

Financial Secretary – Mark Hoban MP

Economic Secretary – Justine Greening MP†

Exchequer Secretary – David Gauke MP†

Ministry of Justice

Minister of State – The Rt Hon Lord McNally

Minister of State – Nick Herbert MP (jointly with the Home Office)

Home Office

Minister of State (Minister for Security) – Baroness Neville-Jones

Minister of State (Minister for Immigration) – Damian Green MP

Minister of State (Minister for Police) – Nick Herbert MP (jointly with the Ministry of Justice)

Ministry of Defence

Minister of State (Minister for the Armed Forces) – Nick Harvey MP

Department for Business, Innovation and Skills

Minister of State (Minister for Universities and Science) – David Willetts MP**

Minister of State – Mark Prisk MP

Minister of State – John Hayes MP

Department for Work and Pensions

Minister of State – Chris Grayling MP

Minister of State – Steve Webb MP

Department for Energy and Climate Change

Minister of State  – Charles Hendry MP

Minister of State – Gregory Barker MP

Department of Health

Minister of State – Paul Burstow MP

Minister of State – Simon Burns MP

Department for Education

Minister of State – Sarah Teather MP

Minister of State – Nick Gibb MP

Department for Communities and Local Government

Minister of State  – Greg Clark MP

Minister of State – Grant Shapps MP

Department for Transport

Minister of State – Theresa Villiers MP

Department for Environment, Food and Rural Affairs

Minister of State – James Paice MP

Department for International Development

Minister of State – Alan Duncan MP

Northern Ireland

Minister of State – Hugo Swire MP

Law Officers

 Solicitor General – Edward Garnier QC MP

Whips – House of Lords

Lords Chief Whip (Captain of the Honourable Corps of Gentlemen at Arms) – The Rt Hon Baroness Anelay of St Johns DBE

 

**      attends Cabinet
†       paid as a Parliamentary Secretary

Partager cet article
Repost0
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 16:16
Conservative Party logo

Dear Jean-François,

Thank you for all your patience over these past few days. I know that you must have found it frustrating not knowing exactly what was going on while negotiations continued. However, the great news is that after 13 years, our party is back in government.

So first, I want to thank again for all your hard work and dedication, not just over the past few weeks but over the past few years. I literally could not have done this without you. We can be immensely proud of how far we have come from our defeat in 2005.

We have seen the election of nearly 100 extra MPs, we have gained more seats than in any election since 1931 and we are now the party of government once again. No-one should underestimate the scale of our achievement in such a short space of time, and it would not have been possible without your support and commitment to the cause.

Second, I want to tell you what I can about the agreement we have made with our new partners in government, the Liberal Democrats. As I said after the election last week, more than anything else Britain needs strong, stable and decisive government at this point in our history. And it was in the national interest that we achieved this on a secure basis.

This is why I made a big, open and comprehensive offer to the Liberal Democrats last Friday. I signalled, from the very start of the negotiations, that we had to respect the verdict of the electorate and work together to find solutions to the profound problems facing our nation: the debt crisis, our deep social problems and our broken political system.

Today, we have achieved this much-needed agreement, overcoming political differences to forge a new government in the national interest. Of course, we must recognise that all coalitions are about compromise. This one is no different. And I want to take this opportunity to reassure about what was agreed.

The agreement commits the next government to a significantly accelerated reduction in the budget deficit, to cut £6 billion of government waste this financial year and to stop the jobs tax. The agreement also allows us to carry out key elements of the reform agenda we outlined in our manifesto - an agenda vital to turning our country round - including welfare and school reform. Moreover, we have protected our nuclear deterrent. And there will be no amnesty for illegal immigrants, nor the handover of any additional powers to the EU.

Of course, the agreement also reflects the key priorities and objectives of the Liberal Democrats. This includes fairer funding in education, a fairer tax system and political reform - including a referendum on changing the voting system to the alternative vote.

But the past few days have not just been about compromise. What was clear as talks progressed is the common ground between the Conservatives and Liberal Democrats. And that is displayed in this agreement, with our commitment to building a green economy, decentralising power and protecting civil liberties - including scrapping ID cards.

We campaigned on the belief that we're all in this together - and can only solve our problems together to build a stronger, more responsible society. I am confident that the coming together of two political parties to form one strong government marks a new era for Britain and for British politics. Now, let's get down to work.

David Cameron (signature)

Prime Minister & Leader of the Conservative Party

Partager cet article
Repost0
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 00:50

 

David CAMERON vient d'être nommé Premier ministre du Royaume Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord par la Reine Elisabeth II. C'est l'aboutissement de son travail depuis plusieurs années dans l'opposition à la tête du Parti Conservateur. J'avais pu me rendre compte du sérieux de leurs travaux lors du Congrès annuel du parti en 2008 à Birmingham et en 2009 à Manchester, avec le slogan "Un plan pour le changement".

 

David CAMERON has just become the new Prime Minister of the United Kingdom. It's the outcome of his work for many years in the opposition at the head of the Conservative Party. I have seen their serious works at the annual congres of the party in 2008 at Birmingham and in 2009 at Manchester, with the slogan "A plan for change".

 

Queen Elizabeth II greets David Cameron

 

Résultats des élections législatives 2010 du Royaume-Uni

General election 2010 results of United-Kingdom

 

 

 

326 to win

Party

Seats

Change

Vote %

Conservative

306

+97

36.1

Labour

258

-91

29.0

Liberal Democrat

57

-5

23.0

 

·     649 of 650 seats declared

 

Partager cet article
Repost0
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 23:58

Pezaire & Vice PM Madagascar RARISON 02042010 A

J'ai eu le plaisir de représenter le Député Jean-Pierre DOOR à un entretien avec le Vice-Premier ministre chargé des Affaires étrangères de Madagascar, le Vice-Amiral d'escadre Hyppolite Ramaroson RARISON. La rencontre s'est faite à l'initiative de son ami Guy RENAUDIN à Courtenay vendredi 2 avril 2010.

Pezaire & Vice PM Madagascar RARISON 02042010 B

Monsieur RARISON est une personne très modérée qui a à coeur d'éviter que Madagascar ne tombe dans une guerre civile. Membre d'un Gouvernement de transition, la Haute Autorité de Transition (HAT), il met toute son énergie pour que des élections législatives aient lieu rapidement, avant l'été 2010, afin que le peuple choisisse ses dirigeants, dans la plus grande transparence. Il m'a même indiqué que peu lui importe qui remportera ces élections, il souhaite que Madagascar soit une véritable démocratie. C'est pourquoi il demande que la France envoie des observateurs pour vérifier le déroulement des élections.

 

Comme vous pourrez le constater dans le discours (ci-dessous) d'Andry RAJOELINA, Président de la HAT, il est plutôt rare que le chef provisoire d'un Etat réclame des élections le plus rapidement possible. On comprend mieux les problèmes de la HAT lors des réunions de conciliation à l'initiative de l'Union Africaine, car certains pays Africains sont présidés par des Présidents provisoires ... depuis de longues années sans élections !

 

La répression sanglante décidée par l'ancien Président de Madagascar le 7 février 2009 est encore un choc pour les Malgaches. La réconciliation nationale et la mise en place d'un Gouvernement d'union nationale sont urgentes.

 

 

DISCOURS au Sénat et à l’Assemblée Nationale Française

De

Son Excellence Monsieur RAJOELINA Andry

Président de la Haute Autorité de la Transition

République de Madagascar

- 02 Février 2010 -

 

Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs les Parlementaires,

Honorables invités,

C’est à la fois un grand privilège et un honneur pour ma délégation de pouvoir nous exprimer devant cette auguste assemblée, pour vous expliquer de vive voix la situation politique qui prévaut actuellement à Madagascar.

L’instauration d’un régime de Transition à Madagascar a été le résultat d’un vaste mouvement populaire, à dimension nationale. Malgré une répression très dure, dirigée par des mercenaires étrangers et marquée le 07 Février 2009 par le massacre sanglant et sans sommation de plusieurs dizaines de combattants de la liberté sans arme, l’ancien Président a quitté ses fonctions, en conférant de son plein gré les pleins pouvoirs à un Directoire Militaire le 17 Mars 2009, et qui à son tour, m’a transféré lesdits pouvoirs par la voie d’une ordonnance, dont les dispositions ont été déclarées « valides » par la Haute Cour Constitutionnelle.

Les causes de ce mouvement populaire étaient :

  • les dérives démocratiques de l’ancien régime, avec des violations manifestes des droits de l’homme, notamment de la liberté d’expression, de la liberté de réunion et même de la liberté du culte
  • la monopolisation des médias publics
  • l’exercice monopolistique du pouvoir, avec des Assemblées parlementaires monocolores et des municipalités dirigées par des maires appartenant presque unanimement au Parti de l’ancien Président
  • la monopolisation des activités économiques
  • l’utilisation des prérogatives de puissance publique, pour la défense d’intérêts personnels

Mais les gouttes d’eau qui ont fait déborder le vase sont :

 

  • L’achat d’un second avion présidentiel, facturé à 60 millions de dollars, sous prétexte que le premier avion du même type (un Boeing 737) n’avait pas un rayon d’action suffisant
  • Le projet de conclusion d’un bail emphytéotique de 99 ans, pour des terrains d’une superficie d’un million d’hectares avec une Société Sud-Coréenne

Depuis le 17 Mars 2009 et pendant les dix mois où le régime transitoire était en place, on a tout fait pour le déstabiliser. Toutefois, malgré ces actions de déstabilisation, le régime de Transition continue jusqu’à ce jour, à exercer l’effectivité du pouvoir :

 

  • Sur tout le territoire de la République
  • Sur les Forces de l’ordre
  • Sur l’Administration Centrale et Territoriale
  • Sur les Collectivités publiques
  • L’Administration fonctionne normalement,
  • les forces de l’ordre assurent la paix civile,
  • la population vaque à ses occupations quotidiennes,
  • l’activité économique a repris,
  • les salaires des Agents de l’Etat, malgré la cessation des aides budgétaires, ont été payés régulièrement comme par le passé
  • il n’y a pas de guerre civile à Madagascar, il n’y a pas d’affrontements armés,
  • la vie dans les provinces est à la normale

Malgré cette effectivité du pouvoir, nous n’avons pas ménagé nos efforts pour essayer de trouver une solution consensuelle de sortie de crise par la voie du dialogue.

Malheureusement, toutes les tentatives ont rencontré un échec et la mise en œuvre des accords n’a pas abouti. En effet, sous l’égide de l’Union Africaine, de la SADC, des Nations Unies et de l’O.I.F, dans l’intérêt supérieur de la Nation, nous n’avons pas hésité à signer en toute bonne foi l’Accord de Maputo (signé les 08 et 09 Août 2009) et l’Acte Additionnel d’Addis Abéba (signé le 06 Novembre 2009), dont le principal objectif que la Communauté Internationale avait jugé être le retour rapide à l’ordre constitutionnel, était de mettre en place un Gouvernement d’Union Nationale et des Institutions inclusives et consensuelles pendant toute la période de 15 mois de la Transition.

Tous les efforts que nous avons entrepris et toutes les concessions que nous avons acceptées, n’ont pas porté les fruits que le peuple malgache avait espérés. Les autres Chefs de file n’ont cessé de remettre en cause les résultats de négociations.

Les propos, comportements et actes à la fois irresponsables et irréfléchis de certains Chefs de file ou de délégation n’ont pas permis l’application de ces accords et ont surtout rendu toute cohabitation au sein même de l’exécutif extrêmement difficile, voire impossible. Les négociations ont duré voici presqu’une année.

Dans ce processus, nous sommes entrain de perdre notre âme, nous avons été mandatés par le peuple pour un changement radical et nous sommes aujourd’hui empêtré. Nous ne voulons plus et ne pouvons plus prolonger cette crise qui a assez perduré.

C’est pour ces raisons que nous avons décidé de recourir le plus vite possible à des élections. En effet, nous sommes profondément convaincus que la seule voie incontournable, pour sortir Madagascar de la crise actuelle, est la tenue d’élections libres, régulières, et transparentes dans les meilleurs délais.

L’élection est l’expression par excellence de la démocratie, elle est le seul mécanisme qui permet au peuple d’exercer son pouvoir souverain de choisir ses gouvernants. Il est nécessaire de rendre la parole au peuple. Il ne faut pas avoir peur du suffrage universel. Nous acceptons le principe que ces élections doivent être consensuelles.

Nous acceptons que la date des élections, que nous avons fixée au 20 Mars prochain, soit reportée et fixée d’un commun accord afin qu’on puisse mettre en place ce Gouvernement d’Union. A cette fin, nous proposons la tenue d’élections législatives dans les plus brefs délais pour les raisons suivantes :

 

  • les élections législatives constituent la consultation populaire de proximité, la plus à même de permettre de mesurer le poids et la confiance que le peuple accorde à tel ou tel Parti, ou groupement de Partis politiques. Le Parti ou Groupe de Parti politique qui a le plus grand nombre de sièges à l’Assemblée Nationale propose le nom du Premier Ministre qui formera à son tour, le Gouvernement d’Union Nationale selon le pourcentage des sièges des élus
  • les élections législatives vont être la base de la formation d’un véritable gouvernement d’Union Nationale, dont la légalité et la légitimité ne sauraient être contestées

Le Gouvernement d’Union Nationale aura la charge d’organiser la Conférence Nationale, sous l’égide et la direction de la société civile, qui déterminera les grandes lignes de la Constitution de la Quatrième République – et de faciliter ainsi la tenue des élections présidentielles.

Nous nous engageons à créer les conditions nécessaires à la tenue d’élections consensuelles, inclusives, régulières et transparentes.

Le fond du problème et les raisons profondes du soulèvement populaire à Madagascar, sont que les élections ont toujours été truquées et que la voix des urnes ne correspondait pas à la réalité. C’est pour cela que nous voulons tracer un nouveau départ pour Madagascar et rompre avec le passé, car auparavant, c’est le Gouvernement même qui avait organisé les élections, ce qui a favorisé ainsi les fraudes. A cet égard, nous voulons mettre en place ce que les Partis politiques ont réclamé depuis des années, à savoir :

 

  • la création d’une Commission Electorale Nationale Indépendantes (dite C.E.N.I), neutre, consensuelle, impartiale et majoritairement composée de représentants désignés par la société civile. La C.E.N.I aura les plus larges pouvoirs d’organisation et de supervision des élections
  • la révision du Code électoral, demandée par l’ensemble de la classe politique depuis 1998.
  • l’utilisation du bulletin unique, qui aura pour effet, l’impossibilité de continuer la pratique de l’achat des bulletins de vote des autres candidats concurrents à la sortie des bureaux de vote
  • la mise à jour du fichier électoral, afin d’assurer sa fiabilité et sa transparence
  • l’accessibilité de toutes les parties concernées à la liste électorale
  • etc…

Avant la tenue des élections législatives, qui se tiendront dans 2-3 mois, nous proposons le schéma institutionnel suivant :

D’une part,

 

  • Le maintien en fonction de l’organe exécutif actuel et de ses membres dans les conditions suivantes :
    • Les pouvoirs du gouvernement sont limités à la gestion des missions des pouvoirs publics, au fonctionnement quotidien de la machine administrative jusqu’à la mise en place du gouvernement d’union nationale issu des élections législatives.
    • Interdiction de faire des investissements qui ne requièrent pas une urgence absolue ou de prendre des engagements concernant des projets à long terme
  • Les restrictions suivantes seront imposées aux membres de l’exécutif :
    • Les membres du gouvernement qui se portent candidats aux élections législatives seront systématiquement relevés de leur fonction dès l’acceptation de leur candidature
    • Le Président de la Haute Autorité de la Transition et les autres membres du gouvernement ne peuvent en aucune manière participer à la campagne électorale pour soutenir un candidat.

D’autre part,

 

  • La mise en place d’un Conseil Supérieur de Contrôle de la Transition (C.S.C.T) qui sera le contre-pouvoir de l’exécutif pendant la période préélectorale. Son Président et ses deux Vice-présidents seront proposés par la « Mouvance Madagascar », c’est-à-dire l’opposition, qui détiendra également la majorité des sièges.
  • Ce Conseil Supérieur de Contrôle de la Transition aura une double attribution :
    • Une attribution législative, à savoir la ratification des ordonnances adoptées par le Conseil des ministres.
    • Un rôle de contrôle des activités du gouvernement, de la CENI, et de l’Administration en général.

Nous estimons qu’avec un tel schéma, l’esprit de la Charte de Maputo sera sauvegardé, à savoir l’exercice consensuel et inclusif du pouvoir.

Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs les Députés,

Madagascar va fêter cette année, le cinquantième anniversaire de son indépendance. En 50 ans, le peuple malgache s’est levé quatre fois pour combattre l’injustice, les abus du pouvoir, l’arbitraire et la mauvaise gouvernance.

Nous sommes décidés à extirper les racines du mal politique malgache. Nous nous sommes engagés à apporter tous les changements nécessaires sur le plan institutionnel ou sur le plan des règles du jeu politique.

C’est dans cette optique que nous voulons fonder une nouvelle République, que nous sommes déterminés à instaurer une véritable démocratie, un Etat de droit au quotidien, une bonne gouvernance effective, et un réel respect des droits de l’homme.

Nous voulons rendre au peuple malgache, sa liberté et sa fierté. C’est à cette nouvelle vision de la vie politique malgache, c’est à cette juste et noble entreprise, que nous vous demandons d’apporter votre soutien et votre appui, en tant que représentants d’un peuple qui a combattu à diverses époques pour sa liberté, et dont Madagascar partage pleinement les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.

Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs les Députés,

Je vous remercie de votre aimable attention.

 

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 11:29

Avec le Dr. Park JAE-KYO et son épouse. Président de l'Université Kyungnam, ancien ministre de l'Unification de la République de Corée. Il a reçu le Prix Spécial du Jury pour son action pour le dialogue constructif entre la Corée du Nord et la Corée du Sud.  

Avec le Pasteur James WUYE et l'Imam Muhammad ASHAFA. Ils ont reçu ensemble le Prix de la Fondation Chirac. D'abord chefs de milices religieuses qui s'affrontaient au Nigéria, ils sont ensuite devenus des militants du dialogue interreligieux en créant ensemble en 1995 le Centre de Médiation Interreligieuse (IMC).

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 14:07
Ci-dessous le message que j'ai reçu par e-mail de David CAMERON, le leader du Parti Conservateur, concernant sa position suite à la ratification par tous les pays du Traité européen de Lisbonne. Il dit notamment que si il est Premier ministre du Royaume uni suite aux prochaines législatives de 2010, il s'opposera à tout glissement vers une Europe fédérale, et continuera à travailler dans le cadre de l'association d'Etats indépendants.

Ready for change - Donate at Conservatives.com

 

 

Dear Jean-François,

Yesterday the Lisbon Treaty was signed by the President of the Czech Republic.
It is now set to become EU law.

I know from the huge number of letters and emails that I have been receiving
how much people will resent
the fact we cannot now have the referendum we were promised by Labour.

But I have always been clear that, if this situation came about, I would immediately
set out
how a Conservative Government would respond.

 


First, if we win the next election, we will prohibit, by law, the transfer of
further power to the EU without
a referendum. Never again should it be possible for a British government
to transfer power to the EU
without the British people's consent.

Second, we will introduce a United Kingdom Sovereignty Bill to make it clear
that ultimate authority
stays in this country, in our Parliament.

And third, we want to negotiate three specific guarantees with our European
partners over powers
that we believe should reside with Britain, not the EU. We will negotiate
the return of Britain's
opt-out from social and employment legislation in those areas which have
proved most damaging
to our economy and public services. We also want a complete opt-out
from the Charter of
Fundamental Rights. And we would negotiate for a return of powers in
criminal justice
to prevent EU judges gaining steadily greater control over our criminal
justice system.

If I am elected Prime Minister, the British Government I lead will be
an active member
of the European Union. Like every other Member State, we will fight
our corner to advance
our national interests. But our guiding principles will be that Britain's
interests are best served
by a European Union that is an association of its member states - and
we must never allow Britain
to slide into a federal Europe.


David Cameron (signature)


Partager cet article
Repost0
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 13:43


Nous étions deux seuls représentants français UMP, comme l'an dernier, à la Conférence annuelle du Parti Conservateurs britanniques à Manchester du 5 au 8 octobre 2009.

Avec William HAGUE, futur Ministre des Affaires étrangères
With William HAGUE, Shadow Foreign Secretary
Pendant 4 jours chaque année, les conférences, groupes de travail, présentations diverses sur des stands, discussions sur des thèmes multiples ont lieu dans plusieurs salles. La BBC et les quotidiens tiennent le public informé des travaux. C'est un bel exemple à suivre pour les partis politiques français.

Avec le Docteur Liam FOX, futur Ministre de la Défense
With Dr Liam FOX, Shadow Secretary of State for Defence

Débat organisé par The Sun au Palace Hotel entre Liam FOX, responsable Défense du Parti Conservateur, et Bill RAMMEL, le Secrétaire d'Etat travailliste à la Défense, sur la guerre en Afghanistan, en présence de soldats blessés et de la mère d'un soldat britannique mort au combat. C'était un débat super intéressant et j'ai été surpris par le peu de compassion du Secrétaire d'Etat à la Défense travailliste.

Soirée de Gala du Parti Conservateur, tables délégations internationales


Avec Lesley TAYLOR, Responsable au Bureau des conservateurs de l'étranger, lors de la soirée en l'honneur des délégations internationales.
With Lesley Taylor, Conservative abroad office, at the Conservative international office evening.


La tribune des délégations étrangères, notamment la délégation suédoise derrière nous avec Sara SKYTTEDAL, et l'épouse d'un Député britannique à ma droite lors du discours de David CAMERON.  

David CAMERON, leader du Parti Conservateur, a su dynamiser le parti, garder son unité et mutualiser les compétences. Le Shadow Cabinet est donc composé de personnalités étant prêtes à assurer prochainement, en cas de victoire aux législatives (juin 2010 au plus tard), les fonctions de ministres. Ils ont un programme précis et clair, pour résoudre les problèmes de déficit budgétaire, d'endettement et d'une société fracturée. L'opposition française est encore loin d'avoir un programme ... .




Un passage inévitable au temple du foot, le stade de Manchester United
An inevitable passage at the temple of the football, the Manchester United stadium


Partager cet article
Repost0
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 12:25









2004 Flag of the United States 2012
United States presidential election, 2008
November 4, 2008
       
   
Nominee Barack Obama John McCain
Party Democratic Republican
Home state Illinois Arizona
Running mate Joe Biden Sarah Palin
Electoral vote 365 (projected) 162 (projected)
States carried 28+DC+NE-02 21
Popular vote 65,431,955 57,434,084
Percentage 52.6% 46.1%
     
United States presidential election, 2008

Presidential election results map. Red denotes states/districts won by McCain/Palin, Blue denotes those won by Obama/Biden, Gray denotes those states not yet decided. Numbers indicate the number of electoral votes allotted to each state. Missouri has not been projected for either candidate by more than one news organization.

Incumbent President
George W. Bush
Republican
President-Elect
Barack Obama
Democratic
Evolution des résultats
Barack Obama
53%  - 364
John Mc Cain
47%  - 163
 
Grands électeurs 270
50%


Les résultats complets état par état

 

Etat Pourcentage Obama Pourcentage McCain Grands Electeurs
Alabama 38.7 60.5 9
Alaska 36.2 61.5 3
Arizona 45.1 53.7 10
Arkansas 38.8 58.8 6
Californie 61.4 36.8 55
Caroline du Nord 49.8 49.6 15
Caroline du Sud 44.7 54.1 8
Colorado 52.5 45.9 9
Connecticut 60.3 38.6 7
Dakota du Nord 44.7 53.3 3
Dakota du Sud 44.7 53.2 3
Delaware 61.3 37.6 3
District de Columbia 92.9 6.5 3
Floride 50.9 48.4 27
Géorgie 46.4 52.9 15
Hawaï 71.8 26.6 4
Idaho 36.1 61.5 4
Illinois 60 37.7 21
Indiana 49.9 49 11
Iowa 54 44.7 7
Kansas 41.5 56.8 6
Kentucky 41.1 57.5 8
Louisiane 39.9 58.6 9
Maine 58.2 39.9 4
Maryland 60.7 38 10
Massachusetts 62 36.3 12
Michigan 57.3 41.1 17
Minnesota 54.2 44 10
Mississippi 42.7 56.5 6
Missouri 0 0 11
Montana 46.3 50.5 3
Nebraska 41.2 57.3 5
Nevada 55.1 42.7 5
New Hampshire 54.8 44.3 4
New Jersey 56.7 42.2 15
New York 62.2 36.7 31
Nouveau-Mexique 56.8 41.9 5
Ohio 51.3 47.1 20
Oklahoma 34.4 65.6 7
Oregon 56.6 41.4 7
Pennsylvanie 54.6 44.3 21
Rhode Island 63.3 35 4
Tennessee 41.6 57.2 11
Texas 43.8 55.5 34
Utah 34.2 62.9 5
Vermont 67 31.3 3
Virginie 51.8 47.3 13
Virginie-Occidentale 42.5 55.8 5
Washington 57.5 40.8 11
Wisconsin 55.8 42.9 10
Wyoming 32.7 65.2 3

  Senate


Balance of Power
Seats at Stake: 35 | Needed for Majority: 51


Control
of Senate
V
57 / 40
Net Change
DEM +6
Party   Before

Now

     
Democrats 49 55
Republicans 49 40
Independants 2 2

Senators Joe Lieberman and Bernie Sanders are Independents but organize with Democrats in the Senate and are included in their total.

 

House of Representatives


Balance of Power
Seats at Stake: 435 | Needed for Majority: 218


Control
of House
V
252 / 173
Net Change
DEM +17
Party   Before

Now 

     
Democrats 236 252
Republicans 199 173
Independants - -

 

Partager cet article
Repost0

Articles Récents

Album Photos

INSTAGRAM

Instagram