Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Jean-François PEZAIRE
  • : Politique nationale et locale à Montargis
  • Contact

Les Républicains

http://www.republicains.fr/

Rechercher

Archives

C.V

MISSIONS ET MANDATS

Depuis 04/2018: Directeur de Cabinet du Président LR de la Communauté d’agglomération de Montargis (65 000 hab.), Frank SUPPLISSON.       

2001-2018, Directeur de Cabinet du Député-Président UMP de la Communauté d’agglomération de Montargis (64 000 hab.), Jean-Pierre DOOR.           

Fév. à mai 2002, Membre de l'Equipe de campagne de Jacques CHIRAC, élection présidentielle,  QG du Tapis Rouge. Co-rédacteur du Projet Tourisme.

2001-2008, Conseiller municipal UMP (RPR) d’opposition de Mennecy (13500 hab.).

1998-2000, Secrétaire Général du Syndicat National des Agences de Voyages, à Paris.

Janv. à mai 1995,  Membre de l'Equipe de campagne de Jacques CHIRAC, élection présidentielle, QG d’Iéna.

1993-1997, Attaché Parlementaire à l’Assemblée Nationale du Député RPR de la Corrèze Bernard MURAT.

1992-1993, Directeur de Cabinet du Maire RPR de Houilles (30 000 hab.).

Mars à mai 1991, Attaché Parlementaire stagiaire à l’Assemblée Nationale du Député RPR de la Vienne J.Y CHAMARD. 

 

FORMATION

2006, Auditeur 17ème session de l’Institut National des Hautes Etudes de Sécurité (INHES).

1994, Cycle de perfectionnement des Assistants Parlementaires (ENA).

1991, Maîtrise A.E.S option administration des entreprises (Université Paris XII). 1990, Licence d’Administration Publique (IPAG, Université Paris XII). 1989,  DUT-GEA Finances-Comptabilité (Sceaux, Université Paris XI).

1986, Baccalauréat B (Lycée militaire d’Aix-en-Provence). 1983, Brevet des Collèges (Collège militaire d'Autun). 1979,  Ecole nationale Hériot, La Boissière.

 

Autres informations

Ancien Enfant de Troupe (AET). Service militaire (91/12): Brigadier-chef au 1er Régiment du Train, 101°escadron circulation transport.  Brevet Préparation Militaire Parachutiste. Président d'honneur de Fidélité Gaulliste (ARGP). Membre de l'Association Française des Collaborateurs Parlementaires. Membre du Bureau de l’Association Les Plus Beaux Détours de France. Membre de l’association Les Roues dans l’AME. Médaille du Tourisme. Divorcé, 3 enfants.

9 juin 2008 1 09 /06 /juin /2008 19:10

Que le Maire de Mennecy réfléchisse à un retrait de sa ville de la Communauté de communes du Val d'Essonne (CCVE), c'est son droit. Mais qu'il évoque cette possibilité aux représentants des AFUL plutôt qu'en commission municipale, c'est choquant.

Sur le fond, Mennecy ayant été méprisée par les autres communes membres de la CCVE pendant le dernier mandat, il n'est pas illogique de s'interroger sur l'intérêt de rester membre d'une telle communauté de communes.

Sachant que le nouveau maire a toujours dit pendant sa campagne électorale (et aussi dans son discours de candidature à la présidence de la CCVE) qu'il n'avait aucune intention de rejoindre l'agglo de Corbeil ni celle d'Evry, il ne lui reste que deux solutions pour respecter sa parole : créer une nouvelle communauté de communes ou négocier avec le président de la CCVE pour changer "l'ambiance" et les méthodes de décisions.

La première solution est juridiquement difficile et financièrement coûteuse.

La deuxième solution me semble la meilleure. Il faut proposer au président de la CCVE une nouvelle gouvernance en prévoyant que dorénavant toutes les propositions de délibérations qui n'auront pas été approuvées à l'unanimité des membres du Bureau (composé de tous les maires) ne passeront pas en Conseil communautaire. Nous aurons alors vraiment une communauté de projets et de respects, et la sous représentation cruelle de Mennecy au Conseil communautaire (par rapport à l'importance de sa population) sera en partie compensée.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents

Album Photos

INSTAGRAM

Instagram